Les trucs et les astuces

Si le premier avantage d'adhérer à un des club des Jardiniers des pays d'Auvergne c'est bien l'échange et l'entraide. Cette page est donc destinée à faire partager vos expériences, alors vous n'hésiterez pas à faire vivre cette page.
Certaines rubriques sont vides, n'hésitez pas à proposer des articles qui pourront être publiés sur cette page. Les articles les plus vieux iront dans les archives accessibles en bas de page.

En complément, consultez donc la page dédiée au jardinier bricoleur.

 

Le végétal

Comment réveiller vos 'géraniums zonaux"

C'est une plante très gourmande, il ne faudra pas hésiter à lui fournir une bonne alimentation. Dès les premiers jours du printemps de petites feuilles nouvelles vous indiqueront le moment de commencer ' l'engraissage '. Pour que cela soit réussi, vous aurez préalablement rempoter vos pieds de géranium de l'année passée avec un peu de corne broyée ou du sang desséché

Un conseil de pro...

Un engraissage réussi est un engraissage fractionné, c'est à dire que le jardinier n'hésite pas à diviser les doses d'engrais minéraux par deux, mais qui arrose ses plants de géraniums, une fois à l'eau claire, une fois avec de l'engrais et ainsi de suite.



Greffage de plants maraichers

Depuis de nombreuses années la technique est adoptée par les professionnels. Mais pourquoi des plants greffés ? 

Greffer un plant de tomate ou d'aubergine sur un porte greffe augmente la vigueur et la production grâce aux qualités racinaires du porte greffe qui apporte un surplus d'alimentation en eau et en éléments minéraux donnant une meilleure production. Cette technique est une alternative à l'emploi de produits chimiques en améliorant la résistance des plantes aux maladies et aux parasites du sol (nématodes, fusariose des racines, verticiliose...) surtout si vous avez un petit jardin où vous plantez tomates sur tomates années après années

Pour les autres jardiniers cette technique ne vous dispense pas de la rotation des cultures. 


...

Le sol

La connaissance des méthodes de travail pour un jardinage respectueux de notre environnement nous oblige à respecter la vie biologique du sol, c'est important, des animaux et des végétaux se partagent les vastes territoires du sol.

Connaître les principaux constituants d'un sol (les éléments minéraux, la matière organique…) et savoir reconnaître la structure d'un sol pour pouvoir l'améliorer sans trop bouleverser le vivant du sol.

...

Mieux vaut nourrir le sol que les plantes.

La technique au jardin

....

Les espèces végétales locales

....

Les alliés du jardin

Pour conserver, voir même attirer la faune utile pour le jardin, il est impératif de jardinier au naturel. Les Jardiniers des pays d'Auvergne sont là pour vous guider, pour vous aider à remplacer vos produits de traitement par des méthodes qui ne sont pas agressives pour la nature donc pour vous même.
  1. Des professionnels de la chasse d'escargots et de limaces

Le Carabe doré (Carabus auratus), chasseur né, vit la nuit. C'est un carnivore à 80% pour l'adulte et à 90% pour sa larves qui vit d'œufs et de jeunes limaces ou d'escargots. Il lance un jet acide efficace face à ses agresseurs, les oiseaux en particulier.

Le Hérisson (Erinaceus europaeus) est un mammifère qui consomme environ 70 g de nourriture dont escargots de petite taille et limaces. Lui aussi chassent la nuit surtout à partir de mars avril quant il sort de son hibernation. On le trouve jusqu'à 1000 mètres d'altitude.

Le hérisson se met aux abris
Au jardin pour l'aider à passer l'hiver on aménage un tas de de branchages avec des feuilles. Il aménage son abri en le capitonnant de mousses. Durant l'hibernation, tout est ralentie, sa température et ses fonctions vitales. Il se réveille de temps en temps pour se nourrir des réserves qu'il a amassé  et se dégourdir les pattes.
Attention : Si vous en trouvez un ne le réveillez sous aucun prétexte !

 

Le vers luisant (Lampryx noctiluca). C'est la larve de ce coléoptère qui mange escargots et limaces pour pouvoir assurer ses diverses mues. Ce chasseur paralyse ses proies plus grosses que lui pour les dévorer. Les adultes sont facile à repérer la nuit par la lumière verte émise par leurs abdomens.

 

La musaraigne (Crocidura russula)

 

Le crapaud commun (Bufo bufo)

 

L'orvet (Anguis fragilis)


Mise au point 

Pour avoir la chance de voir ces alliés au travail, mieux vaut éviter l'emploi de produits anti-limaces. Bannir le métaldéhyde, matière active molluscicide qui décime non seulement  limaces et escargots, mais tue également les prédateurs naturels de ces mollusques à coquilles où non.

Le métaldéhyde est toxique pour l'homme.

 

Pour le jardinier

Une série de trucs et astuces pour le jardinier bricoleur


Les outils

La Grelinette

Travailler la terre avec la fourche à bêcher sans la retourner évite le mal de dos et respecte les couches du sol en préservant la vie biologique vivant dans la terre. Outil un peu cher, mais malgré tout utile ; tout bon jardinier peut l'acquérir, c'est un bon achat.


Pour soigner le jardin

Avec le beau temps, les indésirables vont revenir dans nos jardins.
Pour résister, voici ci-dessous quelques recettes qui ont donné de bons résultats. 

DORYPHORES

 - Se procurer en pharmacie homéopathique DORYPHORA – 30 CH. ( c’est l’équivalent de la D8 de Maria Thun )

Mettre 5 granules par litre d’eau et laisser dissoudre.
Agiter pendant 1 minute (dynamisation).
Diluer au 1/10° puis agiter pendant 1 minute. (on obtient donc 10 litres de préparation)
Pulvériser sur pommes de terre et terrain environnant.
Renouveler l’opération tous les 15 jours ou après la pluie.
Le premier traitement est le plus important car les doryphores sortent de terre en même temps que les pommes de terre.
 

PUCERONS 

Se procure en pharmacie PSORINUM – 30 CH.
Même procédé que pour les doryphores

 


Pour soigner le jardinier

Cultiverez-vous cette année du concombre pour le bien de votre peau ?

Si le concombre est déconseillé aux estomacs fragiles, quand il est mangé il est connu pour être diurétique ; il favorise l'élimination. Cru il s'utilise coupé en tranches minces que l'on appliquent un quart d'heure sur le visage pour faire un masque - ses propriétés adoucissantes et émollientes sont appréciées.

L'eau de cuisson de concombres cuits peut être employée comme lotion pour laver la peau du visage.

Vous pouvez réaliser un lait en écrasant deux concombres (lavés et épluchés) dans leur eau de cuisson après les avoir fait bouillir 1/4 d'heure dans un litre d'eau. Ajouter deux cuillères d'huile d'amende douce pour terminer.

Mais que trouve-t-on dans un concombre
Des lipides, des protides, des glucides, des sucres, des vitamines A et C...

Propriété émolliente, adoucissante, laxative, diurétique, ténifuge

Adhérer

Espace membre

Archives

Presse

Plan du site

Lettre d'info

Partenaires

Contacts

Valid XHTML 1.0 Transitional